tuile-tour-dhorizon

Tuile canal, tuile plate, classique ou moderne : la tuile reste dans la tendance ! Zoom sur la tuile, le plus prisé des matériaux de toiture.

La traditionnelle tuile en terre cuite galbée couleur ocre n’est pas la seule sur le marché ! On trouve aujourd’hui de nombreuses formes et finitions qui permettent de rénover ou construire une toiture adaptée à ses goûts.

La tuile traditionnelle, toujours d’actualité

Près de 75% des toits en pente utilisent une couverture de tuiles en terre cuite, selon la Fédération française des tuiles et briques. Grande championne de la toiture, la tuile en terre cuite se divise en trois grandes familles.

La tuile canal est celle que l’on trouve le plus souvent dans le sud de la France : en forme de gouttière, elle est particulièrement adaptée aux toits à faible pente des régions ensoleillées.
Elle permet à la fois de conserver la fraîcheur émanant du sol mais aussi d’évacuer rapidement les eaux de pluie abondantes lors des orages estivaux. Ce sont les Canal de 40 et de 50 que l’on retrouve le plus ; c’est-à-dire d’une longueur de 40 ou 50 cm.

La tuile plate, elle, est plus adaptée aux pentes fortes, favorisant l’écoulement des pluies et neiges. Droite ou écaille, elle permet une architecture de toiture plus complexe (tourelles, courbes, etc.). Ainsi, on les retrouve plutôt dans la moitié nord de la France.

Enfin, la tuile à emboîtement est la plus pratique de toutes puisqu’elle intègre un système de simple, double ou triple emboîtement permettant de réduire le nombre de tuiles nécessaires. Empêchant tout risque de glissement et assurant une bonne étanchéité au toit, elles sont également plus rapides à mettre en œuvre.
Il en existe de nombreux modèles : “petit moule”, tuiles plates ou ondulées ; “grand moule fort galbe”, tuiles rondes de diverses couleurs ; “faible galbe” pour limiter le nombre de tuiles nécessaires ou encore “à côtes”, tuiles présentant un relief central.

La tuile se renouvelle

De l’ocre au brun en passant par le blanc, le rouge profond et même le noir, la tuile se présente sous de multiples formes.

En terre cuite, la tuile peut prendre un aspect résolument contemporain avec des pureaux ultraplats, des finitions brillantes ou à effet métal et de nouvelles teintes (anthracite, gris, noir…).

S’il existe également des tuiles en béton et en ciment, disponibles dans de nombreux coloris, celles-ci restent cependant moins durables que la terre cuite puisque les UV et la pluie ont tendance à les décolorer.

Les tuiles photovoltaïques font également leur entrée : de plus en plus esthétiques, elles s’intègrent plus facilement aux toits grâce à des formats et des caractéristiques proches des tuiles en terre cuite classiques.