Sauna d'intérieur

Livré en kit ou fabriqué sur mesure, et quel que soit le modèle que vous aurez choisi (cabine équipée d’un poêle électrique, ou fonctionnant au bois ou au gaz ; sauna infrarouge ou modèle mixte avec douche), l’installation de votre sauna devra répondre à certaines conditions.

Ce sont de bien inoffensives contraintes, dont le souvenir ne viendra pas troubler votre bonheur une fois immergé dans ses vapeurs apaisantes et revigorantes.

Les conditions pour pouvoir installer un sauna chez soi

  • Vous devez disposer d’une hauteur sous plafond d’au moins 2 m.
  • Un sauna dégageant beaucoup de chaleur et d’humidité, il vous faudra prévoir une aération conséquente.
  • Installez-le de préférence dans une salle de bains, ou à proximité, ce qui vous permettra de vous rafraîchir au cours de la séance.
  • Prévoyez une prise électrique pour le branchement de votre sauna, à distance respectable de votre installation.

L’installation d’un sauna chez soi : ce qu’il faut savoir

La plupart des saunas livrés en kit peuvent être assemblés par une seule personne. Cependant le montage du sauna sera plus aisé à deux (de modestes notions de bricolage suffisent !).Sauna d'intérieur

Quand vous installez votre sauna, prévoyez une distance de 5 à 10 cm entre les parois de votre cabine et les murs de la pièce, afin de faciliter l’aération et la ventilation.

Le sauna ne nécessite qu’un branchement électrique pour fonctionner. Selon les modèles, certains se branchent sur une prise de secteur classique, d’autres doivent impérativement être reliés à un disjoncteur séparé. Dans ce second cas, l’installation électrique doit être réalisée par un électricien qualifié.

Nos recommandations pour un bon entretien de votre sauna

  • Après chaque séance, laissez la porte du sauna ouverte pour permettre à l’humidité de s’évacuer.
  • Pour des raisons d’hygiène, nettoyez vos bancs, parois et sols après chaque utilisation, et seulement une fois la cabine redescendue à une température normale. Utilisez une brosse dure pour prévenir l’apparition de moisissures sur les bancs.
  • Appliquez régulièrement une huile adaptée sur votre bois afin de le nourrir et de lui conserver sa teinte.

Enfin, soyez prudent : demandez l’avis de votre médecin (il existe des contre-indications), et évitez la consommation d’alcool ou de certains médicaments avant d’entrer dans votre sauna.