reduire-bruits-appartement

En appartement, les bruits intérieurs sont souvent sources de tensions : bruits de conversations, de pas, de portes, de télévision ou de radio, sonneries…

Que faire pour réduire les bruits intérieurs dans un appartement et pouvoir vivre avec tous les agréments d’un voisinage de bonne compagnie ?

 

Réduire le bruit : trouver un arrangement à l’amiable avec les voisins

 

C’est le grand problème de la vie en appartement, surtout dans l’ancien, où les parquets (souvent dans un état précaire) sont encore aujourd’hui le revêtement le plus commun, et où les normes d’insonorisation ne sont pas obligatoires : éviter d’être victime ou responsable de nuisances sonores répétées.

Si vous en êtes victime, n’hésitez pas à rencontrer votre voisin et à trouver un arrangement à l’amiable pour réduire les nuisances sonores des appartements. Une invitation peut être l’occasion de régler le problème à l’amiable : réduire le son du téléviseur, éviter de marcher avec des talons, prévenir les voisins quand on organise une fête, et les convier…

Autant de règles de bon voisinage qui s’appliquent d’abord à soi-même.

 

Réduire les bruits en appartement : aménager vos parois et revêtements

 

À côté de ces démarches, aménager vos parois et revêtements vous apportera un peu plus de tranquillité et réduisant les bruits entre les appartements.

Il n’est pas toujours nécessaire d’entreprendre une rénovation lourde, sauf si vous souhaitez un confort maximal : alors, il vous faudra entreprendre des travaux plus importants.

1. Commencez par améliorer l’isolation des cloisons mitoyennes
  • Un enduit en plâtre ou en ciment peut se révéler efficace.

À savoir : plus la couche isolante sera épaisse, plus la performance acoustique sera élevée.

  • Le doublage sur ossature métallique est efficace aussi bien pour les murs que pour les plafonds : une ossature métallique supporte une lame d’air remplie d’isolant (laine minérale ou mousse acoustique) et une plaque de plâtre.
  • Une contre-cloison maçonnée (en brique, carreaux de plâtre ou blocs de béton cellulaire) et désolidarisée du gros œuvre par une bande isolante, est également un dispositif performant.

 

2. Isolez les planchers et les plafonds

reduire-bruits-sous-couche-solSelon le cas, vous aurez besoin d’isoler un plancher ou bien un plafond, pour vous protéger ou protéger vos voisins des bruits de chocs.

  • Pour les planchers, il existe des revêtements spéciaux simples à mettre en place : une moquette épaisse, une sous-couche caoutchoutée, des dalles souples, etc.
  • Pour une plus grande efficacité, doublez votre revêtement en disposant entre le revêtement ancien et le revêtement nouveau une sous-couche acoustique.
  • La troisième solution est plus chère mais particulièrement efficace : elle consiste à installer des chapes flottantes ou un parquet flottant sur une sous-couche acoustique.
  • Pour les plafonds, la solution recommandée est le doublage sur ossature métallique.

Mais sachez que dans la plupart des cas, l’isolation acoustique du plafond ne sera pas suffisante. Elle devra être doublée d’une isolation des parois verticales.