choisir-fenetre-combles-amenages

Les combles sont le plus souvent aveugles. Si vous avez le projet d’aménager les combles en lieu de vie, l’un des chantiers prioritaires sera d’ouvrir des fenêtres pour éclairer de manière naturelle les espaces occupés, avec une double contrainte : un double vitrage, qui limitera la perte de chaleur et la condensation, et un filtre solaire, pour atténuer les effets du soleil en plein été. Sachez également que la surface vitrée doit être au moins égale au sixième de la surface habitable selon la réglementation thermique RT 2012.
Voici quelques conseils pour choisir les fenêtres pour des combles aménagés.

Combles aménagés : les fenêtres de toit

C’est le moyen le plus commun pour apporter de la lumière sous des combles, mais la fenêtre de toit ne peut s’adapter que sur une toiture présentant une pente d’au moins 15°. Elle permet de profiter d’une luminosité supérieure en moyenne de 40 % par rapport à une lucarne.
Pour faciliter l’insertion dans le toit, la pose d’un chevêtre est nécessaire, ce qui rend l’installation d’une fenêtre de toit dans les combles complexe et relativement coûteuse.

Combles aménagés : installer un puits de lumière

Un puits de lumière n’est pas à proprement parler une fenêtre, mais une ouverture sur le toit, à la condition que celui-ci soit plat ou de très faible pente, qui permet une diffusion verticale de la lumière naturelle. Il est généralement composé d’un dôme vitré ou en matière synthétique qui capte la lumière, et d’un tube réfléchissant qui la redistribue à l’endroit souhaité.

L’installation d’un puits de lumière dans les combles aménagés permet de bénéficier d’une source lumineuse gratuite et écologique (en limitant l’utilisation d’un éclairage artificiel). Ne nécessitant pas la pose de chevêtre, il est sensiblement moins coûteux et plus simple à installer qu’une fenêtre.

Combles aménagés : installer une lucarne

À la différence de la fenêtre de toit et du puits de lumière, la lucarne offre une vue verticale, ce qui est plus confortable pour profiter des paysages, mais réduit l’ensoleillement.

L’installation d’une lucarne dans les combles nécessite que votre toiture présente une pente minimale de 30°. Touchant à la fois à la couverture et à la charpente, il est fortement conseillé de recourir aux services d’un professionnel, ce qui rend l’opération coûteuse.

Bon à savoir :  le choix d’une fenêtre de toit, d’un puits de lumière ou d’une lucarne n’est pas sans contrainte : en dehors du respect de l’architecture du bâtiment, vous devez tenir compte du règlement de copropriété si vous habitez un bâtiment collectif, ainsi que des règles d’urbanisme propres à certaines régions.

La pose d’une fenêtre ou d’un puits de lumière dans les combles modifiant l’aspect extérieur de votre maison, vous devrez déposer une demande préalable de travaux auprès de votre mairie pour obtenir l’autorisation de l’installer.