poser-parquet-sol-stratifie

Poser un parquet flottant ou un sol stratifié en pose flottante est à la portée de tout bricoleur soigneux en suivant ces quelques conseils.

Tout d’abord, assurez-vous d’avoir à disposition le matériel suivant :

  • crayon
  • cutter
  • mètre
  • règle
  • équerre
  • marteau
  • ruban adhésif
  • cales d’espacement
  • scie sauteuse (cale à frapper et tire-lame nécessaire si vos lames ne sont pas clipables)

Poser un parquet ou un sol stratifié : préparation

Si vous avez des plinthes enlevez-les en faisant levier avec un ciseau à bois et un marteau.
Le revêtement et la sous-couche, doivent être posés sur un support plan, régulier, propre, dépoussiéré et parfaitement sec.
Mise en place de la sous-couchemise en place de la sous-couche : la sous-couche se présente en rouleaux, en plaques ou en accordéon, facile à découper aux ciseaux ou au cutter.  Avant de poser la sous-couche, vous pouvez idéalement poser un film pare-vapeur pour éviter les remontées d’humidité.

Soignez les découpes autour de la tuyauterie ou de l’encadrement de porte, et posez votre sous-couche dans le sens inverse des lames du parquet ou du sol stratifié. Les bandes de sous couches doivent être parfaitement juxtaposées et scotchées entre elles pour faciliter la pose.

Les sous-couches réduiront les bruits, isoleront du froid provenant du sol et elles compenseront ses petites irrégularités. Choisissez donc la sous-couche en fonction de la situation et des particularités de la pièce (au rez-de-chaussée, à l’étage, chauffage au sol…).

 

Pose du parquet ou du stratifié

Déballez les lames pour compter leur nombre dans la largeur du chantier. Si la largeur de la dernière lame est inférieure à 5 cm (hors cales d’espacement), il faut recouper les lames de la première rangée sur toute la longueur de façon à augmenter la largeur de la dernière rangée à poser.

découpe du parquet
Démarrez dans un angle droit de mur (côté fenêtre), la lame étant installée languette vers le mur. Certains fabricants recommandent de retirer la languette, nous vous conseillons de vous référer à la notice.

 

Placez les cales d’espacement tous les 80 cm environ. Si vous rencontrez un obstacle, prenez son empreinte et reportez celle-ci sur l’envers de la lame, sans oublier de prévoir quelques millimètres de jeu entre le mur ou la canalisation et la lame, pour sa dilatation.

Pour connaitre l’espace à laisser entre le mur et la lame, reportez-vous aux instructions de pose figurant dans le paquet.

 

clipage-parquetAssemblez la deuxième lame à la première en les clipsant entre elles, sans outil. Référez-vous aux instructions de pose figurant sur la notice pour connaitre votre système d’assemblage.

 

 

 

 

bout-de-ligne-parquetEn bout de ligne, mesurez la longueur restante, tracez la découpe à l’équerre sur l’envers de la lame.

 

 

 

 

découpe du parquet à la scie-sauteuseEnsuite, découpez à la scie sauteuse, en vous guidant si nécessaire. Emboîtez la lame à la précédente. Procédez de même pour le reste de la pose.

 

 

 

dernière-ligne

 

 

Pour la dernière ligne de parquet, placez les cales le long du mur et mesurez la largeur entre les cales et la dernière lame posée.Reportez les points de mesure sur l’envers de chaque lame, tracez une ligne et découpez à la scie sauteuse. Assemblez cette dernière ligne et emboîtez-la sur la longueur, en vous aidant du tire-lame et du marteau.

 

 

fixer la plinthe sur le mur

 

colle-plinthe

Collez ensuite les plinthes au pied des murs. Les plinthes peuvent être  peintes de la couleur du mur, ou bien coordonnées au revêtement du sol. Selon les fabricants, il existe aussi des clips de pose pour plinthes. Ils permettent d’éviter la détérioration du mur lors de la dépose de la plinthe et facilite leur pose lorsque le mur n’est pas tout à fait droit.

 

 

 

Poser un parquet flottant ou un sol stratifié : bon à savoir

  • Entreposez dans la pièce à habiller le sol stratifié en paquets, à plat, durant au moins 48 heures.
  • Si le sol n’est pas parfaitement plan et qu’il comporte trop de défauts, vous devrez d’abord faire un réagréage.
  • Dans la salle de bains, le parquet flottant ou le sol stratifié doit obligatoirement résister à l’eau, c’est-à-dire être en PVC ce qui le rend imperméable ou être constitué d’un hdf (Fibre de haute densité) hydrofuge qui le rend plus résistant. Le parquet, quant à lui, doit être en bois exotique (gras) pour résister à l’eau.

Selon l’effet désiré, les lames peuvent être posées :

- dans le sens de la lumière, plus esthétique
- dans le sens de la largeur, pour agrandir la pièce
- dans le sens de la longueur de la pièce, pour un effet «couloir»
Le conseil de Mr.Bricolage : toujours scier l’envers des lames vers vous, à moins que vous utilisiez une lame de scie sauteuse à denture inversée.