peindre-meuble-bois

Un meuble qui dort dans une remise depuis des années, et voilà, disons par un beau jour de printemps, il vous prend l’envie de le réveiller ! C’est parfois ainsi que l’on prend goût à la décoration : peindre un vieux meuble en bois.

Le matériel nécessaire pour prendre un meuble en bois

  • Des pinceaux de bonne qualité et un rouleau ;
  • une raclette ;
  • un chiffon ;
  • de la pâte à bois ;
  • des papiers de verre (grains moyens et grains fins) ;
  • de l’apprêt ;
  • du vernis ;

… et de la peinture (satinée ou brillante, selon l’effet souhaité), de préférence acrylique pour un meuble en bois.

Première étape : l’approche

Pour peindre un meuble en bois :

  • Installez un tapis de vieux journaux et posez votre meuble en bois
  • Commencez par enlever les poignées, les boutons et les charnières, et nettoyez votre meuble avec un peu d’eau et de savon. S’il est taché, frottez la tache avec de l’alcool à brûler.
  • Puis colmatez les trous et les fissures avec de la pâte à bois sur le bout d’une raclette.

Deuxième étape : un peu de poussière !

Quand la pâte à bois est sèche, frottez la surface du meuble avec du papier de verre dans le sens des veines du bois, pour enlever toute trace de peinture ancienne et uniformiser les surfaces sur lesquelles vous avez appliqué la pâte à bois.
Puis passez un chiffon légèrement humide sur la surface. Laissez sécher.

Troisième étape : la pose de l’apprêt

Avant de peindre votre meuble en bois, passez un apprêt sur la surface pour que la peinture adhère et qu’elle ne s’écaille pas avec le temps.

Vous pouvez utiliser un rouleau pour les grandes surfaces et un pinceau plus ou moins fin pour les endroits plus difficiles d’accès ou demandant plus de précision. Laissez sécher.

Quand l’apprêt est sec, passez les surfaces au papier de verre fin pour faciliter l’adhérence de la peinture, et essuyez à nouveau avec un chiffon pour enlever toute trace de poussière.

Quatrième étape : le coup de pinceau de l’artiste

Une fois les surfaces prêtes, appliquez la peinture (rouleau et pinceau) en l’étirant. Faites en sorte de bien uniformiser les couches pour que les surfaces peintes apparaissent homogènes. Laissez sécher.

Pour un rendu impeccable, passez une seconde couche.

La touche finale après la peinture : une couche de vernis

Pour protéger la peinture, appliquez une couche de vernis, et laissez sécher.
Si vous avez utilisé de la peinture acrylique, la couche de vernis ne sera pas nécessaire.

Convoquez la famille incrédule, puis retirez les vieux journaux, nettoyez vos pinceaux avec application, et vous pouvez alors vous retirer en sifflotant…