monter-cloison-carreaux-platre

Rapides à monter, les carreaux de béton cellulaire, comme les carreaux de plâtre permettent de réaliser des séparations de pièces et toutes sortes d’aménagements en dur. On peut y intégrer des portes, faire passer des canalisations d’eau et d’électricité. Le principe de pose est identique dans ses grandes lignes. Nos conseils pour monter une cloison en béton cellulaire ou en carreaux de plâtre.

 

Monter une cloison en carreaux de plâtre ou de béton cellulaire : matériel à prévoir

  • Carreaux de béton cellulaire ou carreaux de plâtre
  • Profilés de sol
  • Liant colle à béton cellulaire ou à carreau de plâtre
  • Mousse polyuréthane
  • Crayon / mètre / niveau / règle et équerre de maçon
  • Auge / truelle crantée / truelle langue de chat / platoir inox
  • Scie égoïne à matériaux / scie à bois
  • Maillet en caoutchouc
  • Perceuse à percussion ou perforateur
  • Visseuse
  • Équerres d’ancrage + vis et chevilles
  • Escabeau

 

Monter une cloison en carreaux de plâtre ou de béton cellulaire : le choix des produits

 

Les carreaux de béton cellulaire et les carreaux de plâtre sont proposés dans des formats approchants. Mais ils n’ont pas le même poids et la nature de votre plancher est un facteur de choix déterminant. Le montage s’effectue avec un liant colle en poudre spécifique à chaque matériau.

monter-cloison-carreaux-platre-choisir-materiaux*Valeurs moyennes

 

Le béton cellulaire

Léger et insensible à l’humidité, le béton cellulaire peut se poser dans une cave, dans une pièce d’eau, sur un plancher bois limité en surcharge.

On distingue deux types de carreaux courants : à profil lisse ou à emboîtement latéral par rainure et languette. Trois épaisseurs possibles : 5 ; 7 et 10 cm.

Il existe aussi des carreaux de béton cellulaire courbes de 55 x 25 x 10 cm offrant deux rayons de cintrage, de 30 ou 60°.

 

Les carreaux de plâtre

Standards, hydro ou alvéolés, les carreaux de plâtre s’assemblent tous par rainures et languettes sur leurs quatre côtés. Les carreaux de plâtre standards et hydro sont disponibles en 5 ; 6 ; 7 ou 10 cm d’épaisseur, les alvéolés uniquement en 7 ou 10 cm.

Le plâtre pesant plus lourd, assurez-vous que votre plancher soit en mesure d’en supporter la charge.

 

Monter une cloison en carreaux de plâtre ou de béton cellulaire : la préparation du chantier

monter-cloison-carreaux-platre-dessinPlanifier votre projet

Les cloisons séparatives se construisent avec des carreaux de plâtre ou des carreaux de béton cellulaire de 7 ou 10 cm d’épaisseur. Les carreaux de 5 ou 6 cm sont réservés aux aménagements de plus faibles contraintes.

Réalisez sur papier quadrillé un dessin de face de l’espace à cloisonner. Reportez précisément l’emplacement de la cloison et du bloc porte, en tenant compte du sens d’ouverture. Évaluez le nombre de carreaux et les coupes nécessaires à votre construction.

Le conseil de Mr.Bricolage : lors de l’achat, prévoyez quelques carreaux supplémentaires afin de compenser les éventuels erreurs.

 

monter-cloison-carreaux-platre-emprise-cloisonTracer l’emprise de la cloison

Dégagez la pièce et nettoyez bien le plancher. Sur un sol en béton irrégulier, il faut d’abord réaliser une semelle de mortier. Si la pièce est humide, il est bien de prévoir une arase en mélangeant un hydrofuge pour béton.

Repérez au sol l’emplacement exact de la cloison. Matérialisez son encombrement par deux lignes parallèles tracées à la règle et au crayon ou au cordeau à poudre. Prolongez les tracés sur les murs de départ et d’arrivée (avec règle et niveau) ainsi qu’au plafond.

 

 

 

 

 Préparer la liaison avec les murs

Différentes méthodes sont envisageables :

  • Le harpage consiste à creuser tout du long une saignée d’encastrement de 8 à 10 mm de profondeur. Cette technique s’applique exclusivement aux cloisons et murs de même nature, béton cellulaire ou plâtre.
  • En présence de matériaux différents, vous pouvez coller des bandes résilientes, utiliser des clous galvanisés ou des équerres et jointoyer à la mousse polyuréthane.

 

Monter une cloison en carreaux de plâtre ou de béton cellulaire  : le montage

Le bloc porte se place en premier, puis la cloison est construite autour.

monter-cloison-carreaux-platre-bloc-portePositionner le bloc porte

L’huisserie s’installe telle quelle avec la porte maintenue fermée par des raidisseurs provisoires.

Si le sol le permet, creusez les trous d’encastrement des pieds du bâti et dépoussiérez soigneusement. Sinon, sciez-les bien droit en ayant soin de conserver un espace de ventilation suffisant sous la porte.

Pour caler le bloc porte en position, confectionnez deux ou trois croisillons en tasseaux liés par de gros élastiques. Les croisillons doivent s’écarter en se coinçant entre la rainure haute du bâti et le plafond.

Veillez à bien aligner l’huisserie sur les tracés du sol et du plafond. Contrôlez soigneusement son équerrage et son aplomb.

 

 

Poser le premier rang

monter-cloison-carreaux-platre-encollage-carreauxSur sol béton lisse et sec, la pose des carreaux de plâtre ou des carreaux de béton cellulaire s’effectue par collage direct.

Dans une pièce humide ou sur un sol carrelé, le montage s’effectue sur un profilé plastique en U d’une largeur adaptée à l’épaisseur des carreaux. Sur un plancher traditionnel ou parquet, on fixe une lisse en bois.

Préparez le liant colle dans une auge ou un seau, suivant le mode d’emploi imprimé sur le sac. Avec la truelle crantée, encollez en couche régulière le premier carreau. Durée d’utilisation après gâchage : environ 1 h 30 pour la colle à carreau de plâtre, 3 à 4 heures pour la colle à béton cellulaire.

 

 

 

monter-cloison-carreaux-platre-pose-premier-carreauPosez le premier carreau. Tapotez au maillet pour assurer une bonne adhérence, tout en vérifiant l’horizontalité et l’aplomb au niveau à bulle.

Si vous montez des carreaux à emboîtement, il faut toujours orienter la(ou les) rainure(s) vers le mur et/ou le sol.

En cas d’encastrement mural, encollez également côté saignée. Pour tout autre liaison, laissez 5 mm d’espace entre le carreau et la paroi.

 

 

 

 

 

monter-cloison-carreaux-platre-pose-carreauxContinuez jusqu’au bloc porte, en encollant à chaque fois la tranche du carreau à poser.

S’il faut retailler celui qui arrive sur le bâti, prenez la mesure et effectuez la coupe à la scie égoïne. Entaillez le dessus du carreau pour y encastrer une équerre, que vous visserez dans la rainure pré-encollée du bâti.

Repartez de la même façon de l’autre côté du bloc porte et achevez le premier rang.

 

 

 

 

 

monter-cloison-carreaux-platre-finitionPoser les rangs suivants

Poursuivez la pose à joints décalés en utilisant la chute du dernier carreau de la rangée pour démarrer la suivante.

Lorsque les deux premiers rangs ont fait leur prise, vous pouvez dégrafer les raidisseurs (délicatement) et ouvrir la porte pour passer de l’autre côté.

Vérifiez constamment la planéité de la cloison en déplaçant la règle de maçon en tous sens. Raclez au fur et à mesure les reflux de colle avec la tranche de la truelle.

Terminez le montage en comblant les espaces périphériques de mousse polyuréthane ou en collant une bande résiliente

 

 

Bon à savoir

  • Le décalage des joints doit être au minimum du tiers de la largeur des carreaux.
  • Pour la liaison avec les murs de soutien, il faut placer une équerre d’ancrage un carreau sur deux.
  • Le béton cellulaire et le plâtre acceptent tous types de finitions, après application d’un fixateur de fond ou d’un primaire spécifique.