isolation phonique

L’isolation phonique demande un travail précis. Il faudra de ce fait faire appel à un professionnel qui saura offrir une prestation de qualité.

Quelque soit sa source, le bruit peut rapidement devenir gênant. Avions, voitures bruits de la rue ou même de ses voisins, les nuisances sonores peuvent nous gâcher la vie. Lors de la rénovation ou de la construction d’un bien immobilier il est donc important d’en tenir compte. Bien s’informer sur l’isolation phonique de sa maison est donc nécessaire. Différentes solutions sont envisageables: cette isolation peut être réalisée à l’intérieur ou à l’extérieur, selon les possibilités du lieu.

A quoi sert l’isolation phonique ?

Egalement appelée isolation acoustique, l’isolation phonique a pour but d’éviter ou de limiter la propagation du son venant de l’extérieur ou d’une pièce à l’autre de la maison. Elle consiste donc dans l’installation de matériaux isolants dans les murs, les façades ou les sols. Selon le principe physique de la masse, plus un matériau est lourd plus il isole du bruit. Cependant dans la pratique, les professionnels utilisent souvent la méthode masse/ressort/masse consistant à placer entre deux parois un matériau isolant amortisseur. Il est fréquent de combiner divers matériaux pour améliorer l’efficacité de l’isolation.

Mur, plafond, portes et fenêtres ou sol, que vaut-il mieux isoler ?

Selon vos besoins, il vous faudra isoler soit les murs, le plafond, le sol ou les portes et fenêtres de votre maison. Tout d’abord les doubles vitrages constituent une excellente protection contre les bruits venant de l’extérieur. Il faut également veiller à l’étanchéité des portes et fenêtres : pour cela il est possible d’y poser des joints périphériques.

Les planchers nécessitent également une protection contre les bruits d’impacts. Un revêtement souple de type moquette réduit le bruit. Il est également possible de poser un faux-plafond en plâtre pour limiter le bruit venant de la pièce se situant à l’étage supérieur.

Pour l’isolation des murs, il s’agit d’installer entre deux parois des panneaux isolants constitués de matériaux minéraux, naturels ou synthétiques.

Quels matériaux choisir ?

Certains matériaux sont plus efficaces que d’autres pour empêcher la propagation du son. La laine de verre ou de roche, le chanvre ou encore la cellulose possèdent de grandes qualités d’absorption.

La laine de verre ou de roche constituent de très bons isolants phoniques à petit prix.  Le chanvre et la fibre de bois quant à eux coûtent plus cher, mais sont d’une grande efficacité.

L’avantage des isolants minéraux ou naturels est qu’ils présentent également des qualités d’isolation thermique. Cela vous évitera donc d’utiliser plusieurs types d’isolants.