entretenir-charpente-poutres-toiture

Détérioration, invasion d’insectes, champignons ou simple vieillissement du bois : la charpente, squelette de votre maison, encourt de multiples risques. Pour éviter de mettre en péril votre demeure, quelques gestes vous permettront d’évaluer son état et de l’entretenir.

 

Les gestes préventifs pour la charpente

Si les risques pour votre charpente sont bien réels, vous avez cependant les moyens de les minimiser et surtout d’agir à temps si besoin.

Ainsi, la première urgence concerne la couverture. Si celle-ci est bien réalisée et en bon état, vous réduisez considérablement les risques de champignons. Aussi, occupez-vous des éventuelles fuites, aussi minimes soient-elles, très rapidement pour éviter la prolifération de champignons. Il convient ainsi de supprimer toute source d’humidité anormale, comme les infiltrations, et de vous assurer que votre système de ventilation fonctionne bien.

Autre solution pour lutter contre les champignons : ajouter des pièces métalliques à l’intersection des nœuds d’assemblage si cela n’est pas déjà fait. Enfin, il existe des traitements à appliquer de manière préventive sur la charpente pour limiter l’apparition de champignons et éloigner les insectes xylophages, à renouveler tous les 10 ans environ.

Mais cela ne dispense pas d’une inspection régulière de la charpente, tous les ans au minimum, pour évaluer son état.

 

Inspection et traitement curatif

C’est à l’extérieur de la maison que vous pouvez commencer votre inspection : si vous remarquez une déformation, notamment au niveau de la ligne faîtière ou dans l’alignement des tuiles ou ardoises, votre charpente nécessite très probablement l’intervention d’un professionnel.

Le test de l’aiguille vous permettra de savoir si votre bois est attaqué par les insectes xylophages : si vous enfoncez très facilement l’aiguille dans votre charpente, cela indique leur présence.

Il existe de nombreux traitements pour venir à bout de ces nuisibles, comme le xylophène, mais il s’agit de produits souvent dangereux et faire venir un spécialiste pour établir un diagnostic complet est préférable avant d’ouvrir la chasse…

Comme il faudra enlever toutes les parties du bois endommagées avant de traiter la charpente, préférez faire appel à un professionnel si l’invasion prend de larges proportions.