differents-modeles-escaliers

Un escalier doit d’abord être adapté à la configuration de votre habitation, en particulier à la taille de vos pièces. Votre choix dépendra ensuite de l’endroit où vous souhaitez l’installer, du matériau et du design envisagés, ainsi que des niveaux de sécurité qui vous semblent indispensables, surtout en présence d’enfants ou de personnes âgées. Voici les principaux modèles d’escaliers d’intérieur qui vous sont proposés, ainsi que leurs caractéristiques.

L’escalier droit

escalier-droitSi vous voulez passer pour un connaisseur, vous direz : « un escalier à la française ! » L’escalier droit est le plus simple et le plus facile à construire de tous les modèles d’escalier : il est assemblé de bas en haut, sur une ligne droite qui lui sert d’axe et de support principal. Il est le plus souvent fabriqué en bois.

Dans sa forme la plus épurée, sans contremarches ni rampe, il prend le nom plus poétique d’« échelle de meunier ». Il permet d’accéder au grenier, comme jadis le meunier accédait au grenier à grains de son moulin, ou de descendre à la cave. Exercice un peu périlleux, la pente étant souvent très raide.

 

 

L’escalier en colimaçon (ou escalier hélicoïdal)

escalier-helicoidalC’est un escalier en forme de spirale, sur l’axe central duquel vont s’attacher les marches. Généralement de faible largeur et construit sur mesure, il se glisse facilement dans les petites habitations pour donner accès à une mezzanine ou pour desservir les étages d’un duplex.

L’escalier hélicoïdal peut être en bois, en verre, en métal ou en béton. Peu pratique (essayez donc de hisser un matelas par un escalier en colimaçon !), il peut, faute de contremarches, s’avérer dangereux pour les enfants et les personnes âgées.

 

 

 

L’escalier tournant (à quart tournant ou à deux quarts tournants)

escalier-quart-tournantQu’il comprenne un ou deux angles, l’escalier tournant est le modèle idéal si vous souhaitez disposer votre escalier dans le coin d’une pièce.

Il permet d’adoucir une pente trop raide entre deux étages, et de réduire l’encombrement. Il doit être assez large pour permettre à deux personnes de se croiser ou pour pouvoir transporter les objets encombrants. Il est le plus sécurisant, quel que soit son matériau.

 

 

 

L’escalier suspendu

escalier-suspenduOn l’utilise généralement comme escalier principal dans les habitations modernes. Fixées à la rampe au moyen de balustres, les marches sont incrustées dans le mur.

L’escalier suspendu, avec son design épuré, s’accorde parfaitement à un décor contemporain, mais l’absence de contremarches peut le rendre dangereux, et son installation représente un budget important.