electricite-circuit-electrique-courant-fort-faible

Les installations électriques dans la maison sont alimentées via des circuits électriques différents selon leur nature. Dès qu’on touche à l’électricité, il y a danger pour l’homme, aussi ces réseaux sont régis par des règles de pose précises (norme NF C 15-100, évolutive) : pour toute manipulation, que vous vouliez intervenir vous-même ou que vous vous adressiez à un professionnel, il est indispensable de connaître les principes de base de répartition et de protection de ces circuits.

Courants forts et courants faibles

Les différents circuits électriques dans la maison se distinguent avant tout par :
- les réseaux de courant fort, rattachés au tableau électrique et qui desservent les luminaires et tous les équipements ménagers ;
- les courants faibles, rassemblés pour les logements neufs dans le coffret de communication, et destinés aux équipements multimédias : téléphone, télévision, internet…
Les courants faibles aujourd’hui peuvent être desservis par un seul type de câbles et de prises, dits « universels » : les RJ45. Les prises RJ45 remplacent par exemple les anciennes prises de téléphone en «T».

La protection des circuits

Tous les circuits de courant fort sont reliés au niveau du tableau électrique à des interrupteurs différentiels qui protègent les personnes des électrocutions en coupant l’alimentation en cas de fuite de courant. Ils sont également protégés par des fusibles ou des disjoncteurs qui coupent le courant en cas de surcharge ou de court-circuit.

La répartition des circuits électriques

La norme prévoit une répartition des installations ainsi que la section des câbles et l’ampérage du disjoncteur associés. On distingue :

- Les circuits d’éclairage
Ils desservent chacun un maximum de 8 points d’utilisation (luminaires, en l’occurrence), aux usages multiples : allumage simple, va-et-vient, détecteur de présence…

- Les circuits spécialisés

Destinés aux gros équipements de type lave-linge, lave-vaisselle, plaques chauffantes, radiateurs électriques ainsi que volets roulants, ils sont chacun dédiés à un seul appareil.

- Les autres circuits, dits « de confort »

Ils peuvent desservir chacun 5 à 8 prises destinées à de petits équipements de type aspirateur, chargeur ou grille-pain.

Des règles particulières régissent les installations dans la salle de bains, découpée en 4 « volumes » comme autant de zones astreintes à des règles de sécurités différentes.

Les solutions sans fil

Pour éviter de tirer des câbles supplémentaires si vous avez besoin d’alimenter des appareils supplémentaires, sachez qu’il existe divers modes d’alimentation sans fil :
- le wi-fi, pour les équipements multimédias, mais de portée limitée ;
- le CPL (courant porteur en ligne), qui permet de faire circuler l’électricité entre un émetteur placé sur une prise et un autre posé sur votre machine ;
- les commandes radio, qui fonctionnent sur le même modèle d’émetteur/récepteur, mais en utilisant des ondes radio au lieu de l’électricité.