comment-decaper-meuble-bois

Pour peindre ou repeindre, ou bien simplement pour entretenir vos meubles en bois, vous devrez d’abord le décaper, c’est-à-dire le débarrasser de son ancien revêtement (vernis, cire ou peinture). Un support lisse et propre assure une bonne pénétration et une bonne tenue du nouveau produit.

Visuellement, c’est aussi la condition sine qua non pour obtenir un bel aplat sans relief disgracieux. Selon la superficie à traiter, selon votre énergie et le niveau d’incrustation de l’ancien revêtement, vous aurez le choix entre 3 techniques : manuelle, chimique ou thermique. Tous nos conseils pour décaper un meuble en bois.

 

Le décapage manuel

decaper-meuble-bois-decapage-manuelLe décapage manuel est la méthode évidemment la plus écolo, mais également la plus physique !

Il vous suffira d’un ciseau à bois ou d’un grattoir normal (sur les surfaces importantes, choisissez un modèle large pour gagner du temps et vous économiser), ainsi que d’un grattoir en triangle pour les endroits biscornus.

Portez un masque, pour vous protéger de la poussière et des éclats de peinture plus ou moins toxiques.

Ensuite, grattez, grattez, grattez. C’est fatigant, mais sans danger ni pour vous ni pour l’environnement. Travaillez toujours dans le sens des veines du bois et prenez garde à ne pas rayer le bois avec la lame de l’outil.

Sachez que vous pouvez appliquer directement sans décapage une nouvelle peinture sur une ancienne peinture acrylique, mais mieux vaux passer au moins par une phase préalable de lessivage et de ponçage.

 

Le décapage chimique

decaper-meuble-bois-decapant-chimiqueLes décapants chimiques sont fortement toxiques : travaillez toujours dans une pièce bien aérée (idéalement en extérieur), et protégez-vous des émanations et des poussières à l’aide d’un masque enveloppant. Enfilez des gants résistant aux agressions chimiques pour éviter tout contact avec la peau.

Vous avez le choix entre décapants aux solvants, qui n’altèrent pas le bois mais nécessitent plusieurs applications dans le cas d’une peinture bien incrustée, et décapants sodiques, qui continuent d’agir tant que vous n’avez pas gratté la surface, mais qui ont tendance à noircir le bois. Notez qu’il existe des décapants biodégradables.

Sachez que sur un meuble ciré, l’application d’un décireur (moins agressif que le décapant) à la laine d’acier peut suffir.

Voici comment procéder pour le décapage chimique :

  • Protégez le sol à l’aide d’une bâche et recouvrez les parties du meuble que vous ne souhaitez pas traiter (ferronneries). Prévoyez de récupérer les résidus de solvant pour les déposer ensuite dans une déchetterie.
  • Commencez par poncer votre support pour accélérer la prise du produit.

Le conseil de Mr.Bricolage : si les couches à retirer sont nombreuses ou anciennes, griffez d’abord le support avec un abrasif gros grains pour favoriser la pénétration du décapant.

  • Appliquez le décapant au pinceau, en une couche épaisse, et laissez agir.
  • Une fois la peinture ramollie et boursouflée, retirez-la en poussant le racloir, toujours dans le sens des fibres du bois.
  • Rincez à l’eau, éventuellement avec un peu d’alcool ou de white spirit s’il reste quelques traces à éliminer.
  • Poncez pour parfaire le travail et lisser les fibres.

Le décapage thermique

decaper-meuble-bois-decapeur-thermiqueLe décapeur thermique est une sorte de pistolet à air chaud : la solution la plus pratique pour traiter une grande surface.

La technique avant et après est la même que pour le décapage chimique.
Pour ramollir la peinture, chauffez-la au décapeur thermique et grattez en même temps à la spatule. Maintenez toujours le décapeur en mouvement, sous peine de brûler le bois.

En fin de chantier, nettoyez vos outils avec un solvant.