Vitre cassée

Le match était pourtant bien parti, et puis patatras, votre pied a ripé, et le ballon a filé du mauvais côté : une vitre à zéro ! Les enfants ont applaudi. Pas de quoi vous contrarier : vous pouvez remplacer une vitre vous-même, avec quelques outils, un peu de méthode et de la prudence. Voici nos conseils pour réparer une vitre fêlée.

Quels outils pour remplacer une vitre cassée ?

Ce sont des outils de base que tout bricoleur doit toujours avoir à portée de main, surtout s’il est maladroit, ballon au pied : un marteau (de vitrier, c’est l’excellence) ; une tenaille ; un ciseau à bois ; un couteau à mastic ; un grattoir triangulaire ou un cutter à lame épaisse ; une brosse métallique ; des pointes de vitrier de 15 mm ; un chiffon sec. Et bien sûr, une vitre de remplacement (à la bonne dimension) et du mastic.

Les consignes signes de sécurité avec une vitre cassée

Ne laissez jamais une vitre fêlée ou brisée sans la remplacer très rapidement, elle représente un risque, surtout pour les enfants. Vous pouvez, dans l’attente de la remplacer, effectuer une réparation sommaire avec du scotch épais et du carton, mais ne tardez pas.
Pour éviter de vous blesser avec les débris de verre, emballez-les dans du papier journal avant de les déposer dans un bac spécifique pour le verre.
Et travaillez toujours avec des gants de protection, cela vous évitera des coupures plus ou moins profondes.

La méthode pour remplacer une vitre cassée

Pour remplacer une vitre cassée,

  1. Commencez toujours par protéger vos mains avec des gants à paume renforcée.
  2. Retirez à la main tous les morceaux de verre (vous pouvez vous aider du marteau si nécessaire) et arrachez à la tenaille les clous sans tête qui retenaient la vitre.
  3. Faites sauter les restes de mastic avec le ciseau à bois.
  4. Grattez (avec un grattoir ou un cutter) et brossez bien les rebords du cadre jusqu’à ce qu’il ne reste plus ni débris de verre ni trace de mastic.
  5. Confectionnez une boule de mastic et pétrissez-la pour l’assouplir (ajoutez-y un peu d’huile de lin si le mastic est trop dur), puis roulez-la en cordon.
  6. Appliquez le cordon de mastic sur la feuillure du cadre, sur une épaisseur d’environ 3 mm, et pressez-le avec le pouce.
  7. Égalisez avec le couteau à mastic.
  8. Placez la vitre neuve dans la feuillure du bas du cadre, puis repoussez-la doucement dans son logement. Évitez d’appuyer en son centre, vous risqueriez de la briser.
  9. Plantez vos pointes tout autour de la vitre tous les 10 cm pour bien la maintenir, en les laissant dépasser de 5 mm environ.
  10. Appliquez avec le pouce le mastic à l’intérieur du cadre en couvrant les pointes, puis égalisez-le, en commençant par le haut du cadre, puis les côtés et enfin le bas. Lissez avec le couteau à mastic, et dessinez des angles bien nets.
  11. Enlevez le surplus de mastic tout autour du cadre, puis essuyez les traces avec un chiffon sec.

Remarque : que la vitre soit montée sur châssis en bois ou sur châssis métallique, la méthode sera la même. Il vous suffira dans le second cas d’appliquer un mastic spécial et de remplacer les clous par des agrafes.

En à peine 30 minutes, soit une grosse mi-temps de football, le travail sera terminé. Attendez tout de même deux semaines ou trois semaines avant de peindre le mastic et de nettoyer la vitre avec un produit ménager.