Cave à vin
Si, comme beaucoup d’amateurs de vin, vous disposez d’un stock qui n’excède pas une centaine de bouteilles, restez mesuré : une petite cave à vin fera très bien l’affaire, qu’elle se situe en sous-sol ou que vous l’installiez dans une pièce de votre appartement ou de votre maison. Et comme vous êtes bricoleur et économe (mieux vaut investir dans le vin que dans le contenant), vous vous passerez très bien des armoires à vin et autres modèles « clé en main », plutôt chers. On vous parlera d’engouement décoratif : restez concentré sur l’essentiel, et respectez scrupuleusement certaines consignes, au risque de partager un vin bien altéré.

Les conditions pour disposer d’une bonne cave à vin

  • Une obscurité si possible totale : il faut que les bouteilles (surtout celles en verre blanc) soient placées à l’abri de la lumière pour faire parvenir le vin à maturité sans incident. Vous pouvez aussi protéger les meilleurs crus en les emballant dans du papier de soie ;
  • une absence de vibration : pas de machine à laver à proximité, ni de chaufferie ;
  • une bonne aération et l’absence de mauvaises odeurs (bidons d’essence, fruits et légumes en fermentation, etc. sont à écarter) : le vin respirant par le bouchon, ces émanations traversent et empestent la bouteille ;
  • une température idéale de 12 °C, et toujours inférieure à 19 °C, mais surtout stable, pour que votre vin vieillisse au bon rythme : ce sont les écarts brusques et répétitifs de températures qui sont néfastes à votre vin ;
  • une humidité constante, idéalement entre 60 et 90 %, l’ennemi principal du vin étant la sécheresse qui le vieillit prématurément et contracte les bouchons, laissant ainsi le précieux liquide s’évaporer.

Comment aménager une cave à vin

Si vous disposez d’une cave à demi ou totalement enterrée, vous êtes chanceux, c’est la situation idéale, et vous aurez peu de travaux à effectuer. Un principe : plus votre cave à vin est enterrée, mieux votre vin se portera.

Pour que votre cave soit complètement adaptée au vieillissement des vins, il convient cependant de s’assurer qu’elle garantit une température fraîche et constante et qu’elle demeure humide.cave-a-vin

Pour la ventilation, un conduit d’aération ou un soupirail s’avère essentiel, de préférence situé au nord. Un climatiseur n’est pas utile dans une cave à vin saine.

Protégez votre cave de toute intrusion trop forte de lumière extérieure, en obturant partiellement votre soupirail par un fin rideau. À l’intérieur, choisissez des ampoules de faible intensité.

Si ce n’est déjà fait, recouvrez le sol de terre battue ou de petits graviers.

Pour les rangements, choisissez de préférence des grilles métalliques, que vous fixerez solidement aux murs.

Comment construire une cave à vin dans un appartement ou une maison ?

  • Pour votre cave à vin, choisissez la pièce la plus fraîche, si possible bénéficiant d’une température constante et dans laquelle l’air circule. Évitez la cuisine avec ses variations de température et les vibrations de ses appareils ménagers.
  • Confectionnez un meuble capitonné avec de la laine de verre en ménageant deux petites ouvertures sur plusieurs parois, à des hauteurs différentes, pour favoriser la circulation de l’air.
  • Choisissez des rayonnages à claire-voie sur lesquels empiler vos bouteilles.

Pour la porte, choisissez une paroi mobile, doublée de polystyrène expansé et plaquée contre l’ensemble.

Attention : l’atmosphère relativement sèche des pièces d’un appartement ou d’une maison accélère le vieillissement des vins et peut « user » certains crus fragiles. Par précaution, évitez d’y entreposer des vins destinés au vieillissement de longue durée.

Pour votre cave à vin, il ne vous reste plus qu’à ranger vos bouteilles. Ne les laissez pas dans les cartons et rangez-les, bien sûr, couchées (pour que le bouchon reste en contact avec le vin et qu’il ne se dessèche pas) et bien calées, sur les grilles métalliques que vous avez fixées au mur de votre cave, ou sur les rayonnages du meuble d’appartement.

Et bonne dégustation…, mais avec modération !