Les conseils de Mr.Bricolage pour choisir la bonne colle

Vous cherchez une colle ? À moins de tomber tout de suite sur celle qu’il vous faut, l’exploration des étals et rayons internet demande quelques éclairages… Comment choisir la bonne colle ? Les conseils de Mr.Bricolage…

Colles : les critères pour bien choisir

Le premier critère pour choisir une colle sera bien sûr la nature des matériaux : le support et l’objet à coller.

Entrent également en jeu :

  • le poids et la taille des pièces : vérifiez la résistance de la colle (indiquée en kg/cm²) ; à l’inverse, des morceaux trop fins offrent une prise insuffisante ;
  • l’usage de l’objet à coller : toutes les colles ne supportent pas les torsions ou vibrations ;
  • la disposition de l’objet : les colles résistent plus ou moins à l’humidité et aux conditions extérieures.

Vous pouvez également considérer d’autres aspects selon vos projets : le temps de prise, l’odeur de la colle, sa durée de conservation, le nettoyage des bavures, la possibilité de peindre par-dessus, etc.

Colles : les différents types

On peut distinguer 2 principales catégories de colles :

Les colles dites « multi-usages », pour les petits travaux du quotidien :

  • la colle super glu convient aux petits travaux de collageLa colle cyanoacrylate, dite super-glu, qui adhère en quelques secondes, mais résiste mal aux torsions. À réserver donc à la décoration.
  • La colle époxy, qui résiste à l’humidité et convient également en extérieur. La prise est rapide, mais l’adhérence maximale demande plusieurs heures.
  • La colle néoprène, qui nécessite l’encollage des 2 parties, le support et l’objet à coller. La prise est immédiate et définitive. C’est une colle souple, qui résiste aux torsions et à l’humidité : idéale pour réparer des chaussures.
  • La colle polymère : à base de silicone, sans solvant et sans odeur, elle convient en extérieur. Son temps de prise est d’environ 20 minutes. Adaptée aux supports muraux, elle peut permettre à elle seule de poser un miroir au mur, sans autre matériel de fixation.

 

Le pistolet à colle pour les petits bricolagesLes colles destinées à des aménagements plus spécifiques :

  • La colle acrylique : sans solvant ni odeur, sa prise demande quelques secondes. Elle sert notamment pour le carrelage.
  • La colle polyuréthane : très puissante, elle résiste à l’eau et convient pour l’intérieur comme pour l’extérieur, sur de nombreux matériaux (bois, verre, cuir, tissu, certains plastiques…), mais son temps de prise est plus lent.
  • La colle thermofusible : un bâton de résine qui, une fois chauffé à l’aide d’un pistolet spécial, prend en quelques secondes. Cette colle est très utilisée pour le carton.
  • La colle blanche vinylique : sauf indication contraire, elle craint l’humidité. Son temps de séchage est d’environ 20 à 30 minutes pour de petits travaux ; l’assemblage doit être serré après application. Elle est principalement utilisée pour coller le bois.

Quelques petits noms courants qui cachent aussi des colles…

  • L’enduit (ou « enduit-colle ») peut également servir à coller, notamment des carreaux de plâtre.
  • Le mastic est une pâte de ciment élastique, qui peut avoir des propriétés adhésives. Il est utilisé pour étanchéifier une surface, ou encore par exemple pour fixer les vitres aux fenêtres. Contrairement au mastic silicone, le mastic acrylique peut être peint.
  • Enfin, le mortier, qui durcit comme de la pierre, peut donner un « mortier-colle », à l’usage du carrelage, mais aussi des dalles et de certains blocs de maçonnerie.