climatisation reversible

Un intérieur frais l’été et chaud l’hiver avec une même installation est possible avec un climatiseur réversible.

Ce système de plus en plus répandu offre de nombreux avantages en matière de confort et permet d’intéressantes économies.

Le mode de fonctionnement du climatiseur réversible

Un climatiseur « froid seul » fonctionne globalement comme un réfrigérateur. Le système récupère la chaleur contenue dans le réfrigérateur au travers d’un échangeur dans lequel circule un liquide réfrigérant compressé. Cette chaleur est ensuite évacuée au dos du réfrigérateur. Il suffit de poser une main à l’arrière de l’appareil pour se rendre aisément compte de la chaleur ainsi dissipée.

Dans le cas d’une climatisation réversible en position « Chauffage », le mode de fonctionnement est inversé. Au lieu de prélever la chaleur présente dans la pièce pour l’expulser vers l’extérieur, elle est puisée à l’extérieur pour être démultipliée avant d’être distribuée à l’intérieur.

Le rendement énergétique du climatiseur réversible

En position « Production de froid », un climatiseur restitue 2 kW de froid pour 1 kW d’électricité consommée. En position « Production de chaleur », le système produit 3 kW de chaleur pour la même consommation de 1 kW. Rien de miraculeux, mais une technologie aujourd’hui parfaitement au point qui reprend certains aspects de la pompe à chaleur air-air. La soufflerie du climatiseur étant généralement placée en hauteur et l’air chaud pulsé, le résultat est une température bien mieux répartie qu’avec la plupart des chauffages d’appoint et offre par conséquent un meilleur confort de vie.

Installation unique, souplesse et facilité d’utilisation

Pour passer d’un mode à l’autre, il suffit d’appuyer sur un bouton de la télécommande du climatiseur. Aucune autre intervention n’est nécessaire et la production de chaleur se fait quelques instants seulement après la mise en service. Lors des premières chaleurs, le climatiseur est mis de la même manière en production d’air froid sans avoir besoin d’intervenir d’une autre manière. Cette simplicité d’utilisation vient en complément d’une installation unique ne nécessitant aucune modification pour passer d’un mode à l’autre.

Il en est de même en ce qui concerne l’entretien qui ne demande aucune attention particulière si ce n’est le bon état du système d’évacuation de l’eau condensée et un nettoyage régulier des filtres, ces deux recommandations étant identiques pour un climatiseur « froid seul ».

Les rares inconvénients

Aucun système n’étant parfait, un climatiseur réversible présente quelques rares inconvénients. Il demande tout d’abord à ce que le groupe compresseur soit placé à l’extérieur, mais c’est également le cas pour les appareils « froid seul » autre que les monoblocs.  Le système puisant la chaleur à l’extérieur, une température extérieure inférieure à 5° est une limite en dessous de laquelle l’efficacité est sensiblement réduite. Dernier inconvénient à grandement relativiser : le coût d’une climatisation réversible. Par rapport au prix d’un climatiseur « froid seul », le modèle réversible vaut aux alentours de 15 % de plus. Cette dépense supplémentaire est toutefois rapidement amortie par les économies réalisées sur l’achat d’un chauffage d’appoint à l’efficacité souvent moindre.