wc suspendu

Un WC est composé de trois parties principales qui sont la cuvette, le réservoir d’eau et le mécanisme. Dans bien des cas, le choix d’un WC est dicté son esthétique.

Pour répondre à la demande de la clientèle, les fabricants multiplient les formes afin qu’elles s’intègrent au mieux à l’environnement. Comment choisir son WC ? Divers éléments entrent en ligne de compte.

Le mécanisme, ce grand oublié

L’eau des WC représente en moyenne 20 % de la consommation totale. Pour réduire cette consommation, il existe des mécanismes permettant de diminuer sensiblement la quantité d’eau. Équipé d’une double commande, le mécanisme peut au choix libérer 3 ou 6 L d’eau. L’économie ainsi réalisée se révèle intéressante sur une année et vient rapidement amortir le supplément de prix. Il faut également savoir qu’un mécanisme de qualité réduit les risques de fuites et contribue à une meilleure évacuation.

WC à poser, le grand classique

Poser soi-même un WC ne pose aucun souci à un bricoleur, ce d’autant plus que des kits complets sont disponibles. Une fois la cuvette fixée au sol et raccordée à la canalisation d’évacuation, il suffit de raccorder le réservoir à l’arrivée d’eau.

Il existe deux variantes du WC à poser. La première vise les personnes à mobilité réduite avec une assise plus haute de 7 cm par rapport à la version classique. Un WC à poser étant toujours imposant, certains fabricants proposent des WC dont la profondeur est réduite d’environ 6 cm.

WC suspendu

De plus en plus répandu, le WC suspendu a pour avantage un gain de place non négligeable. Tout en apportant une touche de modernité, ce type de WC  facilite le nettoyage du sol. En contrepartie, il est plus cher que les modèles à poser et demande des travaux plus importants et parfois impossibles à réaliser. Le bâti soutenant la cuvette et intégrant le réservoir doit en effet être placé à l’intérieur du mur, ce qui est difficilement envisageable lorsqu’il doit prendre place dans une cloison de faible épaisseur. Contrairement au WC posé qui demandent une évacuation horizontale, celle du modèle suspendu est verticale.

Les WC broyeurs intégrés

La pose d’un WC dans des combles aménagés est parfois rendue complexe par  l’évacuation. Si l’installation d’une canalisation en PVC de 40 mm n’a rien d’insurmontable, celle d’un tuyau de 100 mm devient plus compliqué. Un WC avec broyeur intégré est alors la solution avec un branchement électrique, une arrivée d’eau et une évacuation d’un diamètre réduit. Comme son nom l’indique, ces appareils sont équipés d’un broyeur qui va finement hacher les matières avant de les évacuer. Une fois posé, le WC est immédiatement opérationnel, son utilisation ne demandant une manipulation particulière.

Le prix d’un WC avec broyeur intégré est sensiblement plus cher que le modèle classique. Choisir ce type de WC  est par conséquent lié à des utilisations spécifiques.