comment-choisir-marteau

Le premier outil qu’achète le bricoleur avisé est un marteau. Clouer est la pratique la plus courante, et pour clouer il faut un marteau. Il est facilement reconnaissable : un manche généralement en bois et une tête en métal, vous ne pouvez pas vous tromper. Mais attention, selon l’utilisation que vous souhaitez en faire, le modèle sera différent (nous excluons volontairement le marteau réservé au lancer, très prisé par les athlètes de l’Est de l’Europe !). Voici quelques conseils pour choisir un marteau

Bien choisir son marteau : différents modèles pour différentes utilisations

  • Le marteau de menuisier : c’est le marteau classique, le plus couramment utilisé, en particulier pour clouer sur un support en bois. La tête est plate, son poids varie de 100 à 300 grammes et sa largeur de 16 à 35 mm, à choisir en fonction du diamètre de la tête des clous que vous visez ou de l’usage : pour un travail de tapisserie, la tête sera plus petite et plus légère que pour un travail de menuiserie ordinaire.
  • Le marteau américain : pourquoi américain ? Peut-être en référence à cette expression des yankees : « Quand un homme tient un marteau, il voit des clous partout ! ». Le marteau américain offre un double usage : clouer et arracher les clous, d’où sa panne courbée et fendue en deux (la panne, c’est l’extrémité de la tête, à l’opposé de la table, qui sert à clouer). Sa table plate est de forme cylindrique, parfaitement adaptée pour les travaux minutieux.
  • Le marteau d’électricien : comme son nom l’indique, il est destiné aux électriciens ou aux apprentis électriciens. Sa tête est allongée, sa table plate et sa panne très mince. Il permet de clouer dans les endroits difficiles d’accès et de fixer les attaches de conduits ou de fils électriques.
  • Le marteau de vitrier : c’est plutôt un marteau de spécialiste, utilisé pour planter des pointes dans du verre, et arracher les clous. Alors pas de surprise : table plate et panne fendue. Pour faciliter le travail de démastiquage, son manche est équipé d’un biseau.
  • Le marteau rivoir : c’est le marteau idéal pour ne pas planter de clous ! Il est utilisé pour travailler le métal, le plier ou le redresser, le former ou le déformer. Sa table est bombée pour éviter de marquer les pièces, et sa panne se présente sous une forme triangulaire avec des bouts arrondis.
  • Le maillet de carreleur : Lui non plus ne sert pas à planter des clous. Sa fonction est simple : caler les carreaux lors de la pose d’un carrelage. Sa tête (en bois ou en plastique) est en forme de petit tonneau, l’une des faces plate et l’autre bombée.

Choisir un marteau : les différents matériaux pour le manche

choisir-marteauPour pouvoir travailler confortablement avec un marteau, mieux vaut un manche de qualité, permettant une bonne prise en main et atténuant les vibrations pendant la frappe.
Pour choisir votre marteau, vous avez le choix entre :

  • Le manche en bois (de préférence en frêne) : c’est le manche traditionnel.
  • Le manche en plastique : plus solide et plus confortable que le manche en bois.
  • Le manche en matière synthétique : c’est le modèle le plus confortable.
  • Le manche en métal ou en fibre de verre : ce sont les modèles les plus maniables.

Le conseil de Mr.Bricolage : avant de clouer, vérifiez que la tête est solidement attachée au manche. Cela vous évitera, en cas de choc, de « devenir complètement marteau » !