amenager-salle-de-bains

Aménager une salle de bains, c’est avant tout bien gérer l’espace, souvent réduit. Le choix des composants est également important, selon le confort dont vous voulez disposer. Suivez nos conseils pour aménager une salle de bains selon sa taille et sa configuration, tout en respectant vos goûts.

 

Aménager une salle de bains : les dispositions à prendre en amont

 

plan-salle-de-bainsVous rêvez d’une baignoire balnéo, mais êtes-vous certain qu’elle pourra passer par le couloir et la porte ? Pensez à prendre vos dispositions en amont avant d’aménager votre salle de bains.

Commencez par prendre les mesures de la pièce et celles du couloir, et à disposer sur un plan les éléments de votre salle de bains.

Assurez-vous également de son accessibilité. Pour votre confort, vous devez disposer d’un espace de 70 cm à 1 m devant la douche ou la baignoire ainsi que le lavabo.

Si vous installez les WC dans la salle de bains, prévoyez un petit espace de chaque côté et 60 cm sur le devant.

 

Le choix des éléments de la salle de bains

 

Le choix des éléments de la salle de bains dépend de sa taille et du niveau de confort souhaité. Si votre salle de bains est de petite taille, préférez la douche à la baignoire.

 

  • Le receveur de douche

Pour une douche, pensez d’abord au receveur : à poser, pour une douche classique ; à encastrer, pour une douche à l’italienne.

Prenez en compte, dans votre disposition, la taille du receveur : 90X90 cm en format standard pour une douche classique.

 

  • Douche classique ou douche à l’italienne ? 

amenager-salle-de-bains-doucheLa douche classique est équipée d’un receveur hors sol, alors que la douche à l’italienne est de plain-pied, son receveur est encastré dans le sol. Au lieu d’être surélevé, le sol de la douche à l’italienne fait ainsi corps avec celui de la salle de bains. Un gros avantage pratique pour les personnes âgées et les personnes à mobilité réduite, ainsi que les enfants.

Autres avantages : en continuité avec le reste de la salle de bains, elle permet d’agrandir visuellement le volume de la pièce quand le receveur d’une douche classique, surélevé, casse l’espace. Elle est également plus spacieuse, puisque le bac n’est pas strictement limité à la taille du receveur et qu’elle n’est généralement pas fermée par des parois ou un rideau de douche.

Se pose la question de la faisabilité technique : le receveur d’une douche classique est simplement posé sur le sol, ce qui ne nécessite pas de gros travaux de maçonnerie. En revanche, pour installer l’évacuation d’une douche à l’italienne, vous devrez creuser la chape : entre 5 et 13 cm de réservation sont nécessaires selon que l’évacuation se fait verticalement ou latéralement. Ce qui implique que votre salle de bains se situe au rez-de-chaussée.

 

  • Baignoire classique ou baignoire balnéo ?

baignoire-angle-tablierQue vous optiez pour une baignoire classique ou une baignoire balnéo, vous avez le choix entre plusieurs modèles de baignoire : la baignoire rectangulaire (la plus commune, adaptée à toutes les corpulences) mais nécessitant de disposer d’un espace suffisamment grand ; la baignoire de forme asymétrique qui s’adapte à presque toutes les configurations de salles de bains ; la baignoire d’angle, qui convient pour une petite salle de bains.

Avec une baignoire balnéo, vous pourrez bénéficier des bienfaits de la balnéothérapie (hydromassages à l’eau douce).

Pour ce qui est du lavabo, vous aurez également le choix entre un meuble avec vasque encastrée ou un lavabo suspendu ou sur pied.

 

L’éclairage de la salle de bains

 

Le dispositif le mieux adapté pour l’éclairage de la salle de bains est le suivant :

  •  une lumière centrale puissante (plafonnier ou spots encastrés)
  • une lumière d’appoint au-dessus du miroir
  • une lumière d’ambiance, douce, pour le bain