comment-amenager-chambre-de-bonne

Une chambre d’étudiant un peu bohème ou un pied à terre lové sous les toits de Paris (ou d’ailleurs) ? Vous avez déniché l’endroit rêvé : une chambre de bonne au 7e étage d’un immeuble bourgeois, une lucarne en guise de fenêtre, les WC sur le palier ! Mais rien ne peut freiner votre enthousiasme : vous êtes ingénieux et organisé.

Voici quelques idées pour vous aider à rendre confortable et fonctionnel votre petite cabine perchée. Parce que la première image qui vous est venue est celle d’une cabine de bateau. À vous de jouer ! Nos conseils pour aménager une chambre de bonne.

 

Aménager une chambre de bonne : comment gagner en luminosité ?

C’est généralement le premier constat et la première grimace quand on découvre une chambre de bonne : non seulement elle est exagérément petite mais elle est très sombre !

Pour gagner en luminosité, placez un miroir sur un mur aveugle, peignez murs et plafond en blanc et vous aurez le sentiment de récupérer toute la lumière du jour que votre position en hauteur, sans vis-à-vis, vous permet de capter. Un luxe dans la ville.

Jouez maintenant avec la lumière artificielle : des spots orientables, avec des ampoules de différentes couleurs, vous permettront de varier les ambiances, selon que vous serez seul ou en compagnie.

 

Aménager une chambre de bonne : installer le coin douche et lavabo

Installer un coin douche et lavabo dans la chambre de bonne est l’indispensable pour faire bonne figure : une petite pièce d’eau joliment carrelée (des azulejos si vous êtes d’un tempérament chaud), avec une douche à l’italienne ou un bac receveur extra-plat, que vous caserez dans un coin de la chambre en fonction de sa configuration.

Des parois en verre protégeront la pièce des projections d’eau. N’oubliez pas le petit lavabo, le miroir et la tablette pour votre nécessaire de beauté.

Chambre de bonne : créer des espaces de rangement

Pour créer des espaces de rangement dans une chambre de bonne, installez un grand placard (c’est relatif !) à portes coulissantes (surtout, pas de poignées !) qui, en s’ouvrant, découvre des modules montés sur rail, indispensables à votre confort : un module bureau, par exemple, avec un plateau que vous rajoutez pour poser l’ordinateur.

Réservez une partie de votre placard pour une penderie et prévoyez un bloc caisson en escalier, vous allez comprendre pourquoi.

Vous pouvez le décorer : un sticker représentant un paysage urbain noyé dans un flux de néons qui se réfléchira en trompe l’œil dans un miroir, ou un jardin japonais qui vous donnera l’illusion d’une promenade méditative.

 

Meubler une chambre de bonne : le strict nécessaire

amenager-decorer-chambre-bonnePour finir l’aménagement de la chambre de bonne, il faut s’équiper du mobilier strictement nécessaire. Au-dessus du placard, dont vous avez pris soin de réserver la partie haute, vous placerez votre lit. Vous êtes dans une cabine, souvenez-vous. Et puis, on respire mieux en altitude, du moins jusqu’à 2 000 mètres ! Vous y accéderez facilement en tirant vers vous le bloc caisson en forme d’escalier.

Une table escamotable pour la dînette, que l’on relève quand elle ne sert pas et deux chaises confortables et multi-usages : chaises pour les repas, chaises de bureau ou chaises pour rêvasser devant la fenêtre ou dévorer confortablement un bon polar.

La bibliothèque sera au-dessus de la porte : quelques étagères suffisent quand on est jeune.

Reste à trouver l’emplacement du coin cuisine, avec l’évier, le nécessaire pour manger chaud (plaques de cuisson et four miniature ou micro-onde) et un petit réfrigérateur (tout doit être petit quand on investit une chambre de bonne). Pas de panique ! Sous la fenêtre…

C’est pratique pour évacuer les fumées et les odeurs (à moins d’investir dans une hotte discrète), et pour cuisiner le nez contre la vitre en regardant voleter les moineaux et les martinets parisiens.

Et vous pouvez maintenant entreprendre vos voyages au long cours dans la ville, en sachant que vous retrouverez au retour la chaleur et le confort de votre petite cabine.